logo logotitre

Afficher: Tout

Afficher seulement :
Concours -- Activités gymniques -- Activités non gymnique -- Autres

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Samedi 31 août : 100e de la Gym La Coudre le 01.08.2019

La société de la Gym La Coudre fête en cette année 2019 ses 100 ans !

A cette occasion, une fête villageoise sera organisée 

samedi 31 août dès 10h 
sur la place de La Coudre

Retrouvez le FLYER ainsi que le PLANNING DES ACTIVITES

De très nombreuses activités vous seront proposées tout au long de la journée comme des dégustations de vin et absinthe, des initiations au tir à l'arc, des animations trampoline, escalade, slackline et jeux défis, une démonstration de l'Aérobic jeunesse et le Trophée des 100 marches.

Vous pourrez vous restaurez sur place toute la journée et, pour le souper, un sanglier à la broche sera exceptionnellement réalisé.
Pour finir en beauté, une disco prendra place au 2e étage du collège du Crêt-du-Chêne pour vous emmener jusqu'au bout de la nuit et clore cette, on l'espère déjà, magnifique journée du centenaire de notre société.

16e Gymnaestrada mondiale le 19.07.2019

16e Gymnaestrada mondiale : 6 au 13 juillet 2019 à Dornbirn (Autriche)

1er jour (samedi 6 juillet)

C’est en pensée avec Verena, qui ne pourra pas nous accompagner à Dornbirn, que trois gymnastes (Anne-Marie, Corinne et Blaise) et deux accompagnantes (Trudi et Mary-Anne) se sont retrouvés le samedi 6 juillet à la gare de Neuchâtel pour embarquer dans le car chargé de conduire le groupe de Séniors Romands à Dornbirn pour rejoindre les plus de 3’000 suisses et plus de 20’000 gymnastes de toute la planète. Rien de spécial à signaler sur le voyage autre que les autoroutes suisses sont définitivement toujours en travaux, quel que soit la région traversée.

On traverse le Rhin en début d’après-midi pour rejoindre notre école de Lustenau, à quelques centaines de mètres de la frontière suisse. Premier imprévu, il n’y a pas de salle de classe disponible, on croit d’abord à une erreur des organisateurs avant d’apprendre qu’un groupe d’argoviens s’était approprié nos locaux. Une heure plus tard, on peut enfin s’installer en profitant du mobilier disponible. C’est déjà la fin d’après-midi et donc le temps de découvrir la région en commençant par un petit repas à Lustenau puis un déplacement en direction de la ville de Dornbirn. Arrivés sur place c’est déjà la grande fête, du monde plein les rues et de la musique live. On y croise des gymnastes de diverses nations, dans une ambiance estivale et décontractée, c’est de bonne augure pour la suite.

Impossible de ne pas passer par la maison autrichienne et de danser au son de la musique traditionnelle avent de rejoindre sagement nos cantonnements pour une première nuit « animée » au son des voix et des musiques de nos argoviens !

2e jour (dimanche 7 juillet)

Malgré le peu d’heures de sommeil, nous avons hâte de nous lever pour découvrir la place de fête et vivre la cérémonie d’ouverture. Une fois debout, nous sommes accueillis par de sympathiques bénévoles qui s’affairent à nous servir un petit-déjeuner copieux et varié. C’est le ventre plein que nous rejoignons l’arrêt de la Loretto Kappelle pour y prendre un bus spécial en direction du Messepark, coeur de la fête. Arrivés sur place, c’est le défilé de couleurs et des Nations dans un lieu parfaitement adapté pour une telle manifestation avec des grandes halles, des stands de nourritures et de boissons, diverses animations, le pavillon du Liechtenstein, nombreuses activités sportives, des stands de diverses fédérations nationales, des vendeurs d’habillements gymniques ou d’engins de gymnastique. Etant bien organisés, nous devons trouver un endroit qui nous servira de lieu rendez-vous durant la semaine. Ce sera « la vache », mascotte de la fête en format gonflable juste à côté du stand des souvenirs.

 

Le temps de faire le tour de la place de fête et c’est déjà le moment de manger. Il y a énormément de monde, tous les gymnastes s’étant donnés rendez-vous plus ou moins à la même heure pour manger. On finit par entrer dans l’immense halle où sont servi les repas, c’est immense et très impressionnant de voir des milliers de personnes manger au même endroit. C’est durant le repas que nous apprenons que la cérémonie d’ouverture pourrait être reportée. On a un peu de peine à y croire le temps n’étant pas si mauvais mais des orages violents sont annoncés le risque est important. La décision de report au mercredi fini par tomber, on est donc à nouveau libre.

Une petite virée à Dornbirn, le temps de s’asseoir sur une terrasse couverte et l’orage éclate, quelques éclairs et une bonne averse confirment que les organisateurs ont fait le bon choix. Repas à Lustenau et petit détour à la fête de bienvenue au village. Rencontre avec les gymnastes valaisans de notre bloc et quelques bières plus tard retour à l’école pour y retrouver nos argoviens toujours en verves.

3e  jour (lundi 8 juillet)

La journée commence par une petite répétition de notre production souhaitée par nos monitrices. C’est censé nous rassurer pour notre première production de mardi, mais l’effet n’est pas très visible sur nos responsables que nous trouvons particulièrement stressées. Une fois la répétition  terminée c’est l’occasion de découvrir les halles et de suivre certaines productions. Nous avons l’embarras du choix avec 8 halles où se succèdent des  productions toutes les 20 minutes. 

Vu que nous n’avons rien au programme avant la soirée Suisse à 20h30, nous décidons de faire une virée à Bregenz au bord du lac de Constance. Toujours beaucoup de gymnastes, Bregenz étant le lieu de production de grands groupes. Promenade au bord du lac, passage vers la scène en ville à proximité du port et petit visite de la ville avant de prendre le chemin du retour vers le Messepark pour y suivre la très réputée soirée Suisse.

Le spectacle est magnifique, les numéros se succèdent avec à chaque fois de belles surprises et un niveau gymnique bluffant. Des agrès (anneaux, saut, sol, barres), de la gymnastique avec et sans engin, un émouvant numéro avec des handicapés et des voltigeuses, un ballet de poussettes, des gym-hommes et leur chaises de bureau et pour terminer une combinaison d’engins anneaux-saut époustouflante. Il manquait peut-être la petit numéro typiquement suisse et son lot d’émotion mais cela n’enlève rien à la qualité de ce magnifique spectacle.
 

4e jour (mardi 9 juillet)

Nouvelle répétition en ce jour de première de notre production et toujours un peu de stress pour certains participants. Nous sommes cependant pour la plupart convaincus que nos deux ans et demi de préparation ont été suffisants pour présenter un numéro de qualité et d’avoir le soutien du public. Après de longues minutes d’attentes et de concentration, c’est heure de se lancer. La salle est pleine à craqué, avec un public enthousiaste. Nos amis valaisans présentent leur production au sol et sont très rapidement soutenus par de nombreux applaudissements. On se sent super-motivés à donner le meilleur de nous-même et à se donner à fond. Et voilà c’est parti, nous connaissons bien nos mouvements et déplacements, le public nous soutient par ses applaudissements et encouragements. Vient le moment fort de la production où une gymnastes surfe sur les messieurs du groupe se roulant au sol. Le public se lâche et redouble ses encouragements. On se laisse emporter par ce bel enthousiasme et on donne tout, c’est juste magique. 

 

Le temps passe vite et c’est déjà la final, avec une « standing ovation » de toute la salle qui fait la magie de la Gymnaestrada et nous comble de bonheur et de satisfaction. Ce genre de moments sont tellement beaux à vivre et surtout sans compétition, juste pour le plaisir. Pas simple de revenir sur terre après un tel moment, nous sommes pratiquement toutes et tous comblés.

Nos esprits retrouvés, il est temps d’aller voir d’autres productions pour vivre de beaux moments et soutenir les gymnastes des autres groupes de nos riches applaudissements. C’est aussi l’occasion de passer de bons moments sur la place de fête.
 

5e  jour (mercredi 10 juillet)

Nos monitrices ne sont toujours pas totalement rassurées et il faut encore faire quelques réglages que nous ne trouvons guère utiles mais bon faut jouer le jeu. C’est ainsi vite le moment de nous produire pour la 2e fois. Le public est à nouveau nombreux mais un peu moins enthousiaste mais tout de même très enclin à nous soutenir et à nous applaudir. On est tous d’avis d’avoir fait un peu mieux que la veille.

Une fois rechangés et vêtus de la tenue officielle, c’est l’heure de rejoindre la stade de Birkenwiese pour y vivre la cérémonie d’ouverture reportée. Tous les gymnastes du monde convergent vers le même lieu est se regroupent par nations pour préparer l’entrée dans le stade. Les 3000 suisses se retrouvent dans un même lieu, c’est vraiment impressionnant, l’ambiance est festives et décontractée. Il est temps de se regrouper par ligne de 10 gymnastes pour le défilé. Dans le stade, les nations se succèdent remplissent progressivement les gradins. C’est au tour de la marée de suisses d’entrer et de se regrouper dans une tribune. L’entrée dure de nombreuses minutes et nous arrivons à peine à tous se placer avant la début de la cérémonie. A nouveau moment d’émotion et de partage entre les nations et avec nos compatriotes.

La cérémonie est grandiose avec des productions variées et colorées de groupes de la région du Voralberg mais aussi de Suisse voisine et du Liechtenstein. 

La 16e Gymnaestrada ouverte, c’est le point de départ des premiers échanges de vêtements, chapeaux, casquettes, t-shirts, sacs à dos, … on a fait nos repérages mais on se laisse aussi inspiré par le hasard des rencontres. Pour les échanges c’est l’expérience qui compte et à ce jeu Anne-Marie et Corinne sont passées maîtres.

On reste un moment au stade histoire de voir quelques productions grandes surface toujours impressionnantes mais cela ne vaut pas la cérémonie d’ouverture.

6ejour (jeudi 11 juillet)

C’est déjà le jour de la dernière production du groupe. Nous nous produirons dans une autre halle, un peu plus grande et avec une autre orientation. C’est aussi l’occasion d’accueillir nos supporters ayant fait le déplacement depuis La Coudre, notre président d’honneur François ainsi que Jean-Noël et sa famille. C’est super sympa de leur part d’avoir traversé la Suisse pour partager avec nous une petite tranche de Gymnaestrada. Ils sont comblés et adorent cette ambiance, Ont-ils attrapé le virus ?

La production se passe très bien et le public est au top, c’est vraiment génial et nous terminons en apothéose notre troisième prestation. Nous sommes toutes et tous fiers de nous et de nos prestations. C’est heure de l’apéro officiel au stand du Liechtenstein. Nous avons l’honneur de la présence du président de la FSG Erwin Grossenbacher ainsi que de la vice-présidente romande Eliane Giovanola ainsi que d’autre membres de la délégation suisse. C’est une belle reconnaissance de leur part. Nous trinquons aux bons moments passés sur scène et remercions nos monitrices Rose-Marie et Liliane d’avoir mené à un tel succès ce projet de longue haleine.

Ce soir c’est la fête, d’abord avec nos amis coudriers qui doivent hélas rapidement nous quitter puis avec nos amis valaisans et de nombreux gymnastes regroupés sous la tente de fête au rythme d’un concert live de haut vol. On danse toutes et tous ou presque sur les tables et c’est vraiment une soirée super sympa et multiculturelle.

7e jour (vendredi 12 juillet)

Le temps passe si vite, c’est déjà le dernier jour des démonstrations. On va s’en mettre plein les yeux et profiter à fond de cette belle journée gymniques. C’est aussi l’occasion de poursuivre nos échanges de vêtements et de faire des « coups ». A ce jeu c’est à nouveau Anne-Marie qui nous a bluffé avec son sac du Zimbabwe.

La journée passe vite, très vite et c’est déjà le début de soirée. On va rester sur place pour vivre à nouveaux de beaux moments de partages avec des anglaises, israéliennes, tchèques, français, brésiliens, suisses, … et toujours nos amis du Valais.


 

8e jour (samedi 13 juillet)

Pas le temps de faire la grasse matinée, car il faut rejoindre le Messepark pour les soldes mais aussi pour le prestigieux gala de la FIG. On est déçu par le peu de soldes (du jamais vu pour nos spécialistes des bonnes affaires) mais pas par le gala de la FIG.

Le spectacle est magnifique et très varié avec les meilleurs groupes des différents pays représentés. C’est le top du top du début jusqu’à la fin. On est comblés et enchantés.

Le temps de manger un dernier et très bon repas, c’est déjà l’heure de rejoindre le stade de Birkenwiese pour la cérémonie de clôture. Le choix de se déplacer à pieds nous permet de croiser des résidents autrichiens qui se font un plaisir de nous offrir un petit verre de schnapps fort apprécié.

La cérémonie de clôture est encore plus belle que l’ouverture même si nous sommes déjà un peu nostalgique car ce sera bientôt terminé. On profite de partager ces moments avec des gymnastes d’autres nations. On a aussi honte de trois vieux compatriotes glaronais refusant de s’asseoir durant la cérémonie au grand damne de plusieurs dizaines de spectateurs.

On retiendra particulièrement un numéro présenté par des allemands avec 15 immenses airtracks comme « engins à main non-conventionnels », juste génial. Vient ensuite le moment de remettre le drapeau aux organisateurs de la 17e Gymnaestrada en 2023 à Amsterdam.

Derniers moments pour les échanges et enfin quelques soldes des articles officiels. Apéro et souper avec certains membres du groupe des séniors romands et retour à l’école de Lustenau pour notre dernière nuit avec animations « argoviennes » !





 

9e jour (dimanche 4 juillet)

Pas grands chose à dire sur le voyage de retour qui s’est très bien passé et qui nous a permis de rejoindre Neuchâtel en début d’après-midi. Merci à François pour le petit apéro de retour au bercail.

L’ambiance a été très bonne au sein du groupe des coudriers mais aussi avec tous les gymnastes du groupe des séniors romands. Nous avons aussi partagés de très bons moments avec nos amis valaisans, les bénévoles et les habitants. Idem bien entendu avec l’immense majorité des gymnastes venus des quatre coins du monde et de la Suisse quelque que soit leurs âges et leurs origines.

En route pour la prochaine Gymnaestrada en 2023 à Amsterdam avec peut-être une délégation coudrière un peu plus étoffée ?

Blaise

Photos : ICI

1e Gymnaestrada le 05.05.2019

Première Gymnaestrada 

Le samedi 3 mai à Fribourg, ce sont près de 650 gymnastes qui ont eu le plaisir et l'honneur de présenter leurs productions en avant-première de la 16e World Gymnaestrada qui aura lieu à Dornbirn en Autriche en juillet prochain. Le nombreux public a pu applaudir des productions variées et de très grande qualité. Il n’a pas manqué de le faire savoir aux gymnastes par leurs nombreux applaudissements.

Quatre gymnastes coudriers ont "pris le vague" pour la société au sein du groupe des séniors romands de l’URG (Union Romande de Gymnastique) au rythme du célèbre Surfin’ USA de des Beach Boys. Entre partie de surf et plage ils ont enthousiasmé le public en confirmant qu’il n’y a pas de limite d’âge avoir une activité sportive et surtout se faire et faire plaisir.

Le test est plus que réussi et les gymnastes sont repartis de Fribourg sous la neige mais avec une motivation décuplée pour représenter notre pays et la diversité de la gymnastique suisse à la grande fête mondiale du sport de masse du 7 au 13 juillet prochain.

Blaise

Soirée Annuelle 2018 le 30.11.2018

Les 23 et 24 novembre derniers, la salle de gymnastique du collège de Sainte-Hélène s’est transformée, pour 3 représentations, en salle de spectacle pour la Soirée annuelle de la société de la Gym La Coudre.

Un peu plus de 600 spectateurs sont venus prendre part aux « 1ère Coudriades » revisitant à leur sauce l’esprit des Jeux Olympiques ainsi que les diverses et nombreuses disciplines qui les composent.

Après avoir suivi le parcours épique de la flamme jusqu’à la vasque de La Coudre et fait connaissance avec la mascotte de ces Jeux coudriers « Noisetti », les compétitions furent lancées entre les différents athlètes qui s’affrontaient. Boxe, natation synchronisée, athlétisme, ski, totalisant une centaine de gymnastes se produisant sur scène.

Après une telle compétition et tant d’efforts, il était temps de souffler pour clore le spectacle par la production des monitrices et moniteurs de la société qui ont su mettre l’ambiance et la joie qui les caractérisent. 

Toujours fidèles au poste, les responsables des cantines nous proposaient leurs désormais traditionnelles crêpes et bien sûr de quoi se désaltérer.

La loterie le vendredi soir et la tombola le samedi proposaient de magnifiques lots acquis grâce aux nombreux donateurs qui ont ravis la totalité des joueurs.
 


En vous donnant d’ores et déjà rendez-vous les vendredi 29 et samedi 30 novembre 2019 pour l’édition du « Centenaire » de notre société promet déjà de nombreuses surprises !


Kevin Huguenin
Responsable Commission Soirée

 

Photos : dans la galerie

Camp aérobic jeunesse 2018 le 03.06.2018

4ème      Super- Camp Jeunesse Aérobic à St-Imier

28      Super- Participantes remplies d'enthousiasmes
3        Super- Cuisinières accomplies
2        Super- Moniteurs pour nous muscler
4        Super- Monitrices engagées

2        Super- Nouveautés :

  •           Super- Entraînements renforcements très appréciés
  •            Super- Équipe thème tout en fraîcheur       

Et surtout :

          Super- Travail

          Super- Motivation

          Super- Ambiance


          Super- Éclats de rire

          Super- Repas         

          Super- Animation

          Super- Partage

SUPER- MERCI à toutes pour votre Super- Énergie et votre Super- Engagement

Ah oui…le Super-Thème :           ben... les Super- Héros

Des Super- Bisous et à l'année prochaine

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Nombre de visites : 209198