logo logotitre

Afficher seulement :
Concours -- Activités gymniques -- Activités non gymnique -- Autres

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57

CS Masculins agrès individuels et par équipes 2018 le 12.11.2018

 

Déjà une année que les championnats suisses individuels masculins s’étaient déroulés en terres argoviennes. La répétition générale nous l’a rappelé puisqu’elle avait également eu lieu le soir précédent le concours. Mais comme les gymnastes coudriers qualifiés étaient cette fois en C6, il nous a été possible de partir le samedi matin plutôt que devoir rallier Biasca au Tessin le soir même. Heureusement pour nous.

C’est donc de fort bon matin, 6h00 pour être précis, que nous partions avec Killian, Yanis et Erwann de la place du Funi. 3h30, et aucun problème de trafic plus tard, nous atteignions le complexe sportif du collège de Biasca sous un temps maussade.

Après avoir réussi à découvrir l’emplacement de l’entrée ainsi que celui de la salle, nous pouvions poser notre camp de base dans un coin des gradins alors que les C5 en terminaient avec leur concours. Pas trop le temps de trainer pour autant avant de débuter le tournus suivant. Dans la salle d’échauffement, les autres gymnastes de la catégorie C6 se préparaient avec concentration dans une ambiance néanmoins bon enfant. A voir leur détermination, le niveau allait être élevé. Et ce ne fût pas qu’une impression.

A 11h30, Killian et Yanis entraient en scène en compagnie d'Inoé devant un public déjà bien garni dans le même tournus que les bernois. Erwann devait malheureusement pour lui garder son rôle de remplacement et voir le concours depuis les gradins.

Echauffement au sol et prise de conscience instantanée que le niveau allait être vraiment haut ! Les résultats nous montreront quelques heures plus tard que les 3 gymnastes C6 sur le podium sont bernois et donc dans le même tournus.
Sans se laisser impressionner pour autant, les coudriers enchainent les engins et les bonnes prestations. On a frôlé le 9.0 à quelques reprises mais sans jamais passer sous le 8.0 alors que le trio bernois tournait autour de 9.3 de moyenne, donc finalement pas si loin non plus.

Au final, Killian obtient un honorable 51e rang avec un bon total de 41.45 alors que Yanis se classe à une bonne 44e place avec 42.80 de total. 

Remis de cette première participation à un championnat suisse en catégorie C6 pour les deux, il était temps d’apprécier la suite du spectacle depuis les gradins avec tout d’abord le concours des Hommes. Solide et impressionnant comme à son habitude, c’est Olivier Bur qui garde sa couronne nationale et l’emporte devant Dominik Dobmann et Christoph Hüsler.

S’en suit la catégorie reine des C7, et comme à l’accoutumée, on n’a pas été déçu. C’était à nouveau le torticolis assuré pour espérer suivre les tests de tous les prétendants au titre qui se succédaient sans cesse à chaque engin. Ils étaient en effet une douzaine à pouvoir espérer monter sur le podium. Schärer, le champion en titre, débutait « très doucement » avec un 9.40 aux anneaux alors que A. Gasser, Stalder, Meier et Kurmann prenait leur rythme vers les 9.60. Les romands, eux, entamaient plutôt mal le concours avec des petits 9 au saut, ce qui les mettaient dans une situation difficile. Au fil des engins, le niveau et la pression montaient. Schärer réalisait un 10 aux barres, Stalder un 9.80 au sol, Meier un 9.80 aux barres également. Puis, coup de tonnerre au reck, le multiple champion suisse Andreas Gasser manquait partiellement son Stalder (un comble dans cette situation ^^) et un demi-tour qui lui firent obtenir une note de 8.95 le mettant hors course.

Avant le dernier engin, Stalder menait devant Meier à 2.5 dixièmes, Schärer à 3, Kurmann à 4.5 et Detraz à 4.5. Ce dernier terminait aux anneaux, engin où les romands furent plutôt mal payés ces dernières années. Néanmoins, son test fût magnifique et crédité d’un 9.75. Schärer réalisait lui 9.60 au sol lui permettant de repasser devant Detraz alors que Stalder posait un 9.70 au saut confirmant sa première place. Finalement, Meier réalisait un 9.55 au reck pour terminer…avec le même total que Detraz au 3e rang final ! En résumé, Stadler redevient à nouveau champion suisse détrônant Schärer, 2e, et Meier et Detraz qui prennent ensemble la 3e place. Enfin un romand sur le podium, magnifique !

Au niveau des résultats, il est à noter pour les autres neuchâtelois un 43e et 46e rang en C5 pour Adrian et Mirco, une 53e place pour Inoé en C6, une 31e place pour Giulio en Hommes et des 45e et 46e rangs en C7 pour Thibaud et Simon. Bravo à tous !

Après un souper tardif avec la délégation neuchateloise, il était temps d’aller prendre nos quartiers dans l’abris PC de Osogna toujours sous la même pluie que le matin. Arrivés au milieu du village, il était difficile de deviner où pouvait bien se cacher cet abri. Mais l’expérience de Soleure, 

2 ans auparavant, nous avait appris que c’était bien dans le coin le plus paumé, glauque et sombre que l’entrée pouvait se cacher. Du coup, on a tenté pareil, au nez, et, dans un endroit improbable, la rampe menant à l’abri est apparue. Passé le pompier contrôlant l’entrée, on a pu remarquer que les dortoirs étaient soit pleins de suisse allemands déjà endormis ou de genevois à l’inverse bien réveillés. Du coup, on a « emprunté » le dortoir du pompier pour la nuit ^^.

Dimanche matin, l’œil vif et l’haleine fraiche, ragaillardis par une longue et reposante nuit de sommeil de 6h, nous reprîmes le chemin inverse vers la salle pour le concours par équipe, dans le fameux premier tournus de la journée. L’équipe neuchâteloise était représentée par Adrian, Axel, Mirco, Yanis et Inoé. A nouveau un concours propre avec une belle constance de la part de tous ces gymnastes dont la moyenne des notes atteignait les 8.70. Le 17e rang final obtenu n’est pas vraiment représentatif des belles performances qu’ils ont présentées mais plutôt du niveau qui semble plus élevé d’années en années.

Le tournus A du concours par équipes l’a d’ailleurs démontré avec des exercices plus propres et impressionnants les uns que les autres. C’était du même acabit que le concours des C7 sauf que chaque équipe cantonale était une dream team composée des meilleurs éléments toutes catégories confondues. A ce petit jeu, c’est Lucerne/Obwald/Nidwald (qui voyait le retour de Fabio Gasser, champion suisse C7 en 2015) qui a mis tout le monde d’accord devant l’armada bernoise et les zurichois qui prennent le 3e rang, 5 dixièmes devant les vaudois qui échouent au pied du podium non sans avoir démérité. L’hymne national venait clore cette cérémonie de proclamation des résultats et ce week-end gymnique haut en couleur à tous les points de vue, sauf du temps.

Encore un très grand bravo aux gymnastes coudriers et neuchatelois et un grand merci aux supporters venus les encourager. Il n’y a plus qu’à retourner s’entrainer et attendre l’année prochaine avec impatience !

Nico

Résultats : ICI
Photos : ICI

CS Féminins agrès par équipes 2018 le 29.10.2018

Le week-end des 27 et 28 octobre s’est déroulé le championnat suisse agrès filles par équipes ainsi que le Elle&Lui à Winterthur.

Cette année, ce concours ne constituait plus la ½ finale individuelle qualificative pour la finale des 17 et 18 novembre prochains à Dietikon (ZU) mais « seulement » le championnat suisse par équipes.

Du coup, une délégation coudrière était du voyage afin d’encourager Camille et les équipes neuchâteloises des Dames et C5 engagées le samedi. Le dimanche quant à lui voyait les filles des catégories C6 et C7 concourir.

Pour une fois, le départ de La Coudre n’était absolument pas matinal, ce qui a clairement convenu à tout le monde surtout avec le temps maussade et froid de ce samedi. Cela n’empêchait pas la petite troupe d’être motivée et impatiente d’assister au spectacle. Arrivés, nous pûmes contempler le complexe sportif, qui ressemblait fortement à la halle de tennis du championnat suisse garçon de 2016 à Soleure, et trouver une place en hauteur pour apprécier le concours. A peine le temps de grignoter quelque chose que Camille entrait en piste sous les spots et lumières de la halle. Elle débutait le concours aux anneaux avec ses compatriotes neuchâteloises.
Prenant le contrepied de son échauffement, elle réussit un très bel exercice d’anneaux ponctué d’une sortie tendue jusqu’au bout des genoux 😉. S’en suivi un magnifique saut où elle eut la meilleure note des neuchâteloises avant le reck et finalement l’exercice au sol où seul le ½ tour ne voulut pas participer à la fête. Ce fût finalement les lumières et paillettes qui cloturèrent cette édition 2018 dans une ambance haute en couleurs.

Au final, un très bon et solide concours représentatif des progrès réalisés et une 13e place pour les Dames neuchâteloises. Les C5 quant à elles prennent une très belle 5e place.

Bravo Camille, bravo aux gymnastes engagées, ainsi qu’au public venu les encourager presque à l’autre bout de la Suisse. Dans 2 semaines, ce seront aux garçons de concourir à Biasca pour les championnats suisses garçons.

Nico

Résultats : ICI
Photos : ICI

Petites Colombes 2018 le 28.10.2018

Le week-end des 20 et 21 octobre a eu lieu le concours des Petites Colombes, organisé par la FSG Colombier. Ce n’est pas moins de 55 gymnastes coudriers qui y ont participé, malgré la date qui correspondait à la fin des vacances.

 

Le samedi est désormais réservé aux garçons des petites catégories ainsi qu’aux gymnastes, filles et garçons, des catégories 5 et plus.

 

Ce sont donc nos « petits gars » qui ont ouvert les feux. Les catégories 1-2-3-4 concouraient en même temps, ce qui ne laissait pas de répit aux spectateurs ! Super concours pour chacun, récompensé par la première place dans les trois catégories représentées. Vladimir en catégorie 1, Till en catégorie 2 et Mathis en catégorie 3. Egalement une deuxième place pour Damien ainsi qu’une distinction pour Noel en catégorie 3. Bravo aussi à Evan pour les progrès réalisés.

 

Beaucoup d’énergie et des magnifiques prestations pour nos gymnastes des catégories 5 et plus qui font toujours plaisir à voir ! Chez les filles, belles prestations en catégorie 5, avec les distinctions de Lucie G, Lucie P et Elsa. Magnifiques progrès également pour Angelica. Mayna était notre seule représentante en catégorie 6 où elle a fait preuve d’une belle prestance. En Dames, bravo à Camille, qui monte sur la deuxième marche du podium et pour terminer les tournus féminins, magnifique prestation de Soraya, qui a présenté des exercices incroyables dans la catégorie reine.

Du côté des garçons ; triplé en catégorie 6 avec trois gymnastes coudriers sur le podium. Killian termine premier, Valentin deuxième et Erwann troisième. Un grand bravo également à Mirko  qui, à défaut de gagner le concours C6, gagne le concours proposé par la société organisatrice et son sponsor et repart avec une valise. Premier prix qui le récompense également pour son travail sans faille ! Chez les Hommes, beaux parcours pour Matthieu qui termine premier et pour Etienne, qui monte sur la deuxième marche du podium pour sa reprise en individuels.

La journée se termine ainsi dans la bonne humeur, après de si belles prestations.

Suite le lendemain dès l’aube, avec les filles des catégories 1 à 4.

Ouverture des feux par les filles de la catégorie 2. Au nombre de 14 (!), nos gymnastes coudrières sont tout de suite dans le concours et font preuve d’une belle envie.

S’ensuit les filles de la catégorie 1, qui se donnent beaucoup de peine et font preuve d’une grande concentration. Incroyables progrès réalisés par ces toutes jeunes filles en l’espace de quelques mois !

L’après-midi a vu concourir les filles des catégories 3 puis 4. Magnifiques exercices réalisés avec cette éternelle envie de bien faire. Vos prestations reflètent votre travail régulier et consciencieux.

Si parfois une distinction vient récompenser un exercice, n’oublions pas que l’essentiel est aussi ailleurs. Un nouvel élément réussi après un travail acharné pour y arriver, prendre sur soi pour se présenter devant le public,… mais surtout le plaisir de faire quelque chose que l’on aime, à progresser et à partager ces moments riches en émotions.

Bravo à chaque gymnaste pour vos prestations, mais aussi vos sourires, votre engouement et votre motivation !

Au niveau des résultats, distinctions pour Elisa et Camille L-S en catégorie 1 et pour Noémie, Anaïs et Eluisa en catégorie 2. En catégorie 3, une deuxième place pour Théa ainsi que des distinctions pour Thaline et Athéna. Et magnifique podium en catégorie 4 avec Manon sur la première marche, suivie par Thalia et complété par les distinctions de Lisa, Céline W. et Léane. A noter que les filles de la catégorie 4 ont  également remporté le trophée par équipe ! Bravo !

Magnifique week-end ponctué par des sourires de part et d’autre. Quelle belle façon de boucler la saison individuelle pour les petites catégories ! Et en route encore pour les Championnats Suisses pour Camille, Yanis  et Killian.

Pour terminer, un grand MERCI à vous, tous les gymnastes pour le plaisir que vous nous transmettez, à vous, parents et amis, pour votre soutien et votre confiance et aux moniteurs et aux juges, sans qui rien ne serait possible !

Noëlle

Résultats : ICI
Photos : ICI

Sortie Dames 2018 le 17.09.2018

Sortie Dames fin août 2018

Surprise, surprise,

On ne croyait pas si bien dire en parlant de surprise.

Il a fallu attendre notre installation dans le train pour que Sandra nous dévoile  enfin notre destination. Grindelwald, Grande Scheidegg et…

Arrivées à la Grande Scheidegg, surprise, on ne voit rien. Il fait un froid de canard, il pleut et il y a du vent ! la totale… Pas de problème, nous sommes gymnastes et nous affrontons les intempéries. Empruntons un chemin un peu plus facile que celui des « Marmottes » prévu en cas de beau temps. Mais, surprise, ça monte, monte, monte ! Midi, où allons- nous pouvoir pique-niquer ? Et là, surprise une petite cabane de 2m sur 3m. 20 personnes mangent debout, mais au sec !

Continuons, nous n’avons pas vu de marmottes mais… surprise plein de vaches !

Nous arrivons enfin au First, très bon accueil, chambres confortables.

Les unes s’installent pour jouer aux cartes les autres s’installent pour l’apéro. On ne s’ennuie jamais !

Excellent souper et très belle soirée. Allez toutes au lit. Il parait que dans certaines chambres il se passe des choses. Soirée jeunes filles chez Carol avec ses minis concombres… et soirée plus dames chez Yolande avec ses carottes !!!

Dimanche matin, surprise, la neige ! et le soleil. Une descente dans la montagne digne de ce nom, des paysages magnifiques. En cours de route, Hedy nous offre le café pour son anniversaire. Arrivée à Grindelwald où nous attend un mini-golf d’enfer. Retour à la maison. Nous avons passé un super week-end. Un grand MERCI à Sandra et Carol. L’année prochaine, vous nous emmenez où ? Surprise, surprise…

                                                                                                                      Monique

Sortie Actifs 2018 le 17.09.2018

Cette année, pour la sortie des groupes Actifs mixtes, Multisports et Volley loisir, ce n’est pas une nouvelle partie de la suisse allemande que les participants ont eu la chance de découvrir mais quelques-unes des beautés du Tessin et cela toujours organisée par notre Petit Gris national. Malheureusement pour lui, les événements ne lui ont pas rendu la tâche facile.

Mais commençons par le commencement avec le rendez-vous fort matinal de 6h15 en gare de Neuchâtel. Eh oui, il faut ce qu’il faut quand on veut aller au Tessin. Arrivés sur la voie, on nous informait que le train provenant d’Yverdon et allant à Zurich avait un retard indéterminé pour cause de coupure vers Auvernier. Mais pas de souci, le Petit Gris nous trouvait rapidement une alternative via Berne où nous eûmes d’ailleurs le temps de prendre le petit déjeuner prévu dans le train qui n’est pas arrivé. Ce fût ensuite la grande descente vers le sud qui permit à certains de taper le carton, rattraper quelques heures de sommeil ou troubler le temps. Après le changement à Lucerne, la traversée du « plus long tunnel ferroviaire au monde, 57.1 kilomètres, dans le noir absolu à 200 km/h » et un dernier changement à Bellinzone, nous arrivâmes à Ténéro pour…prendre un bus qui allait nous emmener dans le fameux et magnifique Val Verzasca. Rien que la montée nous permettait déjà de nous en mettre pleins les mirettes.

A Gerra, il était temps de se poser dans un grotto pour nous en mettre plein le cornet ^^. L’expression est un peu péjorative tant la cuisine était raffinée.

Le ventre plein, il était temps de marcher un peu, quand même ! Nous avons donc longé la rivière Verzasca et découvert cette somptueuse vallée verdoyante avec son eau turquoise et transparente. Au bout de cette marche se dressait le célèbre « Ponte dei salti » ou Pont des Sauts. Parfaite occasion pour se tremper les doigts de pieds dans l’eau glaciale du lieu voire tenter de sauter du fameux pont (~14m) pour faire honneur à son nom.

C’était ensuite la redescente sur Locarno pour prendre possession de nos chambres pour la nuit dans un hôtel plutôt atypique, dans sa gestion en tous cas. Puis direction le bord du lac Majeur pour souper (déjà ? ah oui ^^) avec la vue sur l’eau et les lumières de la rive en face. Magnifique.

La soirée en ville de Locarno qui a suivie a vu se produire toutes sortes de situations loufoques comme l’irruption d’un papy sacrément habile au babyfoot, la descente spontanée d’un pot de cannelle ou le croisement d’un skieur bruyant cherchant désespérément un téléski.


Bref, la nuit permit de reprendre quelques forces avant le sommet du lendemain. Sauf que la météo ne l’entendait pas de cette oreille et qu’au réveil de gros nuages sombres recouvrait ledit sommet et la pluie était annoncée. Situation compromise me direz-vous. C’était sans compter sur notre Petit Gris qui sortit de son chapeau l’alternative des bains thermaux au bord du lac. Voir tomber la pluie le corps immergé dans l’eau chaude a clairement une autre saveur ^^. Surtout que le lieu proposait une architecture particulière avec des bassins en terrasses, une grotte avec bruits d’animaux intégrés et des piscines à débordement ressemblant aux « chutes de l’Himalaya ».

C’est donc ramollis mais forts contents de l’alternative du jour que nous sommes ressortis pour se diriger à pied (on a quand même marché, oui oui) vers la dernière activité de la journée : le karting ! Le temps avait tenu jusqu’à arriver au circuit mais sitôt là, une averse trempa la piste et nous fit craindre à un autre changement de programme. Mais le nuage passa rapidement tout comme les jeunes conducteurs en herbe qui s’engagèrent à nouveau sur l’asphalte. Juste de quoi sécher un peu la piste avant que les 15 bolides coudriers n’en décousent durant 3 sessions de 10 minutes intenses en émotions. Les embardées, tête-à-queue et autres sorties champêtres furent nombreuses ; au début en tous cas car la piste était humide et les pilotes peu habitués. Mais lors de la dernière session, les karts prenaient les virages à pleins gaz, les trajectoires se tendaient, les réflexes s’affinaient et les écarts se resserraient drastiquement. Au final, c’est Speedy Kiki qui mit tout le monde d’accord avec le meilleur temps sur les 3 sessions. Après toutes ces émotions et une agape bienvenue, il était temps de reprendre le chemin du retour, sans détour supplémentaire cette fois-ci, pour rejoindre nos chaumières des souvenirs pleins la tête.

Merci encore Petit Gris pour cette organisation toujours au top et ce magnifique week-end en compagnie de cette fine équipe !

Nico

Photos : ICI

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57

Nombre de visites : 256259