logo logotitre

Afficher seulement :
Concours -- Activités gymniques -- Activités non gymnique -- Autres

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52

Championnat Romand Individuel 2019 le 08.10.2019

Les 5 et 6 octobre ont eu lieu les Championnats Romands agrès individuels 2019 à Sion. Les Championnats Romands regroupent les gymnastes s’étant qualifié lors de leurs championnats cantonaux respectifs offrant un beau spectacle au public ainsi qu’une occasion aux gymnastes de mesurer leur niveau à l’échelle romande, de surcroit avant les championnats suisses de fin d’année.

Du coup, la Gym La Coudre y était représentée par une très belle déléga-Sion (^^ les suivants seront cachés ;-) ) de gymnastes et de supporters qui se sont mus en terres valaisannes le vendredi soir pour une partie et les samedi et dimanches matins pour l’autre partie.

Le samedi

Samedi matin 5 octobre, c’est les yeux à peine ouverts que nous sommes arrivés aux salles de sports de l’EPTM de Sion pour voir les C5 filles et garçons ouvrir les feux devant un public nombreux (pas comme sur la photo hein). Côté coudrier, Céline, Elsa, Lucie G et Diego s’étaient qualifiés et concourraient donc dans ce premier tournus. Les filles ont solidement débuté le concours au saut avant de faire transpirer leurs supporters au reck avec quelques hésitations sur le sens de rotation de certains éléments. Mais heureusement la fin du concours s’est quand même bien déroulée avec, au final, de bons résultats : 39e place pour Lucie G, 41e pour Elsa et 73e pour Céline. Bravo les filles !

Diego put directement commencer par une petite douche froide aux anneaux où son test fût crédité d’une note relativement sévère. Cependant, comme la meilleure note posée aux anneaux pour les C5 garçons fût un 9.00, cela permet de relativiser un peu. Après cela, il ne s’est pas démonté et les notes sont allées crescendo durant le reste du concours avec entre autres un très joli test aux barres. Belle abnégation, bravo ! Une 26e place au final pour lui.

Il y eut ensuite une petite pause d’à peine trois tournus qui nous permit de déguster quelques raclettes au soleil avant que la délégation de nos 5 garçons C6 n’entrent en scène, au sol. Et quelle entrée en scène : un tour complet qui est parti en tire-bouchon (pour faire local) et un flying salto, tendu dans l’idée, paquet dans les faits ^^. Ce n’était donc pas l’entame de concours vraiment espérée. Mais c’était sans compter sur les ressources de la fine équipe. En effet, les notes reprirent l’ascenseur dès l’engin suivant avec vraiment de belles prestations de la part de tous. A noter qu’on a encore pu apprécier aux barres une sortie à l’appui…… pas vraiment à l’appui et au reck un pieds-barre filé….. conceptuel ^^. Au final, Yanis et Killian remportent une très belle distinction avec leur 10 et 11e rangs, Erwann ne se classe pas loin au 19e rang, suivi de Valentin 22e et Mirko 27e. Bravo les gars !

Dernier tournus de la journée avec nos 2 Hommes coudriers : Matthieu et Etienne qui débutaient aux barres parallèles. Il fallut serrer les dents mais l’entame fût des plus convaincantes. La suite fût gérée tout en maitrise avec un très beau final au saut qui vit même Matthieu être porté par le public lors d’un fameux « clapping ».
Au niveau des résultats, Matthieu finit juste au pied du podium avec une 4e place mais néanmoins une distinction et Etienne prend un très bon 6e rang et eut la chance de souffler les bougies d’Urgette (mascotte de l’URG) pour fêter son anniversaire ! Bravo à vous deux et encore bon anni Tosch !

Pour terminer, Yanis, Killian et Matthieu ont remporté la médaille de bronze par équipe C6, C7 et Hommes avec l’équipe neuchâteloise !

« A peine » 22 heures et le samedi était déjà fini. Temps pour certains de reprendre le chemin de retour après une journée remplie d’émotions et de satisfactions et pour les autres de se réjouir de la journée de dimanche à venir !





 

Le dimanche

Dimanche matin 6 octobre, c’est les yeux à peine ouverts mais plein de motivation que nous sommes arrivés au même endroit que la veille pour le concours des C3 et C4 ! Ils étaient 11 coudriers à concourir samedi, ils étaient également 11 le dimanche ; belle constance.

Noémie prenait part à ses premiers championnats romands en C3 alors que pour Thalia, Manon et Théa en C4, c’était déjà leur deuxième participation. Le baptême du feu s’est bien déroulé pour Noémie qui a présenté de bons tests à tous les engins dont certains n’ont semble-t-il pas vraiment été appréciés à leur juste valeur. Elle prend une très belle 35e rang à un petit dixième de la distinction. Bravo et ce n’est que partie remise pour l’année prochaine on l’espère !

Pour nos trois C4 par contre, c’était pas la rigole ^^. Car malgré leurs 50 kilos cumulés et tout mouillé, les filles avaient les dents longues. Leur entame au saut l’a d’ailleurs démontré et rassuré le public coudrier pour la suite du concours. Les engins se sont succédé avec de belles performances particulièrement aux anneaux. Au sol, c’est certainement leur poirier, pas assez ressemblant à un abricotier, qui a dû leur couter quelques dixièmes.

Au final, Manon termine 2e et vice-championne romande à un demi-pas de l’or, Thalia la rejoint « sur la boite » au 3e rang à seulement 2 dixièmes derrière et Théa prend une magnifique 9e place et obtient une distinction. De surcroit, les 3 filles deviennent championne romande par équipe avec l’équipe neuchâteloise. Bravo les filles !

Après les filles, place aux garçons ! 3 en C3 et 4 en C4, parce qu’à La Coudre on aime les choses bien faites 😊. Till, Damien et Noël commencèrent au reck avec, malheureusement pour eux, la même douche froide que Diego le jour précédent. Mais comme leur camarde, ils ont très bien réagi et ont montré le fruit de leur bon travail en salle pour enchainer les 9 aux engins suivants sauf aux barres parallèles où il manque encore un petit millier d’élancers. Mais ça va venir ! A l’heure des résultats, Till obtient une belle distinction au 8e rang alors que Damien et Noël finissent côte à côte respectivement au 24e et 27e rangs, tout proche de la distinction. Bravo les gars !

En parallèle, les C4 garçons ont également montré les progrès réalisés depuis quelques temps. Après une entame convaincante aux anneaux, ils continuèrent sur leur lancée avec de bons sauts et des barres parallèles par contre pas encore totalement apprivoisées. On gardera également en mémoire les bonnes prestations réalisées au reck. Au final, Mathis ne monte pas sur la 3e mais bien la 2e marche du podium à égalité avec un sédunois pour remporter la médaille d’argent, Emeric finit 19e, tout proche de la distinction, Rémy prend un bon 27e rang et Maxence un bon 34e rang. Belles performances, bravo !

On a donc vu et vécu de très belles choses lors de ce championnat romand qui montre, si on n’en était pas encore convaincu, que la filière coudrière se porte très bien et que le travail fournit depuis les tout petits jusqu’aux tout grands amène de belles satisfactions.

Du coup, un immense merci aux parents et fidèles supporters d’être venu soutenir les gymnastes, aux moniteurs/trices pour leur travail quotidien, à Camille et Kilian pour avoir jugé lors de ces championnats et ainsi permettre aux jeunes d’y concourir et finalement aux gymnastes pour leurs magnifiques performances.

Bravo à tous et vive la Gym La Coudre

Nico

Résultats : ICI
Photos : dans galerie

Zuger Aerobic Cup (aérobic jeunesse) 2019 le 07.10.2019

Zugercup avec l’Aérobic 2 et 3, sans oublier les monitrices et accompagnantes

C’est partis pour une journée remplie de stress, d’émotions et surtout de joie de vivre...
 

Le départ était prévu pour 8h26 à la gare de Neuchâtel et arrivée en gare de Zug aux alentours de 10h 30. Un départ plutôt excitant pour les filles de se retrouver à faire des selfies, de chanter des anciennes musiques, de se coiffer et surtout d’éliminer leur stress.



Les monitrices et les monitrices accompagnantes ont su les déstresser et surtout de leur faire profiter de cette journée de plaisir, oui car le
but d’un concours, n’est pas seulement de remporter la première place mais surtout de prendre plaisir.

 


Arrivés à Zug, toutes les gymnastes se sont échauffées avec l’aide des monitrices. C’était vraiment un superbe échauffement, remplis de pompes, abdominaux, souplesses, talons, et sans oublier notre sourire.

Ça y est l’heure est arrivée pour nos gymnastes, de montrer leur chorégraphie. Elles étaient fières d’elles et
nous de leur prestation.

Nous sommes quand même loin des notes des suisses allemandes : les moyennes ont eu un 7.92 et les grandes 7.83.
 


 

La journée touche gentiment à sa fin mais nous n’oublions pas de faire de superbes photos souvenir. Sur le retour en direction, nous nous arrêtons bien évidemment au Starbucks, notre fameux "rituel" avant de quitter Zug.

Moral de cette journée concours, les gymnastes ainsi que nous ont eu du plaisir à participer à cette Zugercup annuelle, à pouvoir les accompagner durant cette journée. Ça nous a permis à tous de se retrouver avec nos gymnastes hors du cadre d'un simple entrainement.

Emel


Résultats : ICI
P
hotos : dans la galerie

Sortie Actifs 2019 le 17.09.2019

Et voilà l’été qui touche gentiment à sa fin… Mais cela veut aussi dire que c’est gentiment l’heure de la tant attendue Sortie Actif-ves ! Et cette année, notre GO l’avait commandé et on l’a eu : le soleil au Jura ! Car en effet, c’est le Jura qui fût le théâtre de la sortie de cette année. Et tous les participants ont pu en prendre plein la vue car avec un temps et un soleil radieux, les paysages jurassiens se sont dévoilés sous leur plus beau jour. Ok, ok, mais vous avez fait quoi du coup ?!

Alors c’est à 8h15 que nous nous sommes retrouvés, comme de coutume ou presque, dans le hall de la gare de Neuchâtel pour prendre le train en direction du haut et plus précisément du Noirmont.

Dans le train, nous étions tous heureux voire troublés de compter parmi nous un large soleil dans un ciel dégagé.

La descente depuis la gare du Noirmont en direction du Doubs fût cependant réalisée à l’ombre des sapins. Un petit décrassage en quelque sorte avant de profiter des rives de la rivière franco-suisse et d’un Totché bien apprécié. Cette petite pause nous permit de prendre quelques forces avant la montée qui s’annonçait. Personne ne se rendait bien compte de ce qui nous attendait d’ailleurs car la dérupée était significative jusqu’aux Rochers des Sommêtres.

 

Mais avant ça, nous pûmes profiter encore un peu de la rive du Doubs qui jouait à l’illusionniste tel un miroir parfait. De quoi prendre de magnifiques photos et trompe-l’œil.






 

Puis nous pûmes entamer la montée, d’abord à flanc de côteau, puis sous les rochers, ensuite au fond de la vallée et finalement en lacets jusqu’au sommet. Secs mais fins trempes, c’était l’heure d’apprécier la vue après tous ces efforts et plus de 600 mètres de dénivelés avalés. L’apéro et le pique-nique de midi tombèrent d’ailleurs à point nommé, assis à l’ombre des arbres. Après s’être refaits une santé, nous reprîmes le chemin en direction de Saignelégier et son centre sportif pour aller profiter d’une baignade en plein air dans une eau à 34°C et toujours sous un soleil radieux. Et dire que trois ans auparavant la sortie au même endroit avait plus ressemblé à une visite du Mordor au froid et à la pluie qu’autre chose ^^.





 

C’est donc après avoir profité du hamman, sauna, Fisherman’s shower et autre toboggan que la joyeuse communauté repris la route pour aller poser ses affaires au camping et plus spécifiquement dans les tipis qui les attendaient pour la nuit.


 

Mais pas le temps de trainer car le souper attendait, ou presque, et sur quatre pattes, ou presque. Il fallut juste attendre que Ushuaia et Miranda soient prêtes au départ avant d’y aller. Oui Raoul, on parle bien des chevaux 😉. Eh oui, c’est en effet en calèches tirées par des chevaux des Franche-Montagnes que nous allions déguster une fondue vacherin-gruyère-Tête-de-Moine !





 


Bon, elle s’est faite désirée cette fondue, mais à fort d’abnégation elle a fini par fondre. Une superbe ballade au couché du soleil dans les pâturages, la grande classe (les sourires des photos en disent long 😊)!



 





Au terminus, il fallut encore vite fourrager un cinquième cheval venu s’inviter à la fête avant de rentrer aux tipis. Feu de camp, rires, verrées et « bûche de bois dans le coin de la tête » rythmèrent la fin de soirée avant d’aller scier quelques troncs, voire quelques forêts, sous les étoiles.


 

C’est frais, voire très très frais, et dispo que nous nous réveillâmes le lendemain après une merveilleuse et reposante nuit de sommeil. Ahaha la bonne blague ^^. Heureusement, un solide et super p’tit déj nous attendait. Même le soleil levant était présent (ok je sors ^^). Avec ça, impossible de mal commencer la journée.
 

Bon, trêve de bavardages, on va rater le train pour nous mener à Bollemont, départ de la marche du jour. Mais oui, Bollemont ! Après la Combe et le Peut-Champ, juste en dessous des Prés-Dessus et des Planches Dessus ! Faudra réviser votre géo… Bref, ce n’est pas grave car on a rapidement remonté le bout le talus qui nous séparait du sommet avant de redescendre de l’autre côté dans de verdoyants pâturages pour retrouver le Doubs. Les jambes commençaient sérieusement à se faire sentir mais certains, encore en pleine forme, sont même descendus en moon walk.

Après cette descente, un passage de pont, quelques ricochets et un serpentin au bord de la rivière, c’était le moment de passer le bac. Même Massepain a réussi, c’est dire ! ;-)

Il fallut quand même quelques allers-retours du bac et de son capitaine entre les deux rives pour que tout le monde atteigne Tariche, son camping et surtout son restaurant. C’est là, que nous pûmes déguster de magnifiques truites fraichement « cueillies » et apprêtées au bleu, meunières, en filet, en salade et à l’os (hein ?!).

Difficile de décoller de ce petit coin de paradis. Mais une dernière activité et non des moindres nous attendait : la descente en kayak du Doubs ! Certes nous avons dû aller du côté français faute de quantité d’eau suffisante du côté suisse mais cela ne péjora en rien la descente ^^.

Après un petit briefing, les matelots étaient parés à prendre le large et en découdre. Une flotte de kayaks monoplaces, canoës biplaces et canadiens descendit alors les eaux jurassiennes. Ce ne fût qu’escarmouches, abordages, bombardements d’eau et autre cravate pour les plus habiles, malins et subtils marins.

Comme il faisait toujours grand soleil, ça aurait bête de se priver. Une bonne heure et quelques litres d’eau plus tard, nous dûmes remettre le pied à terre et laisser nos embarcations.

Une petite photo d’équipe pour immortaliser le moment et nous pûmes rejoindre Saint-Ursanne afin d’encore profiter d’une terrasse avant le retour.

Une dernière montée jusqu’à la gare pour reprendre le train, et voilà que la sortie touchait à sa fin (ça rime).  Deux jours magnifiques dans le Jura et au bord du Doubs, le tout avec une joyeuse équipe et une organisation parfaite de notre GO ! Merci Tosch et on se réjouit déjà de l’année prochaine !

Nico

Photos : dans la galerie

Seeland 2019 le 13.09.2019

Premier week-end de la rentrée scolaire et pour certains gymnastes coudriers, il est déjà l’heure de se mettre en piste pour un des derniers concours qualificatifs pour les Championnats Suisses. C’est parti pour le Seeland à Büren a.A.

Samedi 24 août, les C5 engagés s’élancent en début d’après-midi pour nous montrer le meilleur d’eux-mêmes. Le stress se fait sentir chez les filles contrairement à Diégo qui nous montre d’un air tranquille mais concentré ces tests à tous les engins. Bravo Diégo ! et Bravo aux 2 Lucie pour leur distinction ainsi qu’Elsa pour sa belle prestation malgré un petit bug balançant :-).

Suite de l’après-midi avec tous les gymnastes restants. Nos C6 garçons sont en forme mais un peu tendu tout de même :-). Un Kiki en forme qui devra tout de même revoir les bases de son appui renversé :-) , Bravo. Un Yanus tranquille pour une reprise mais belle performance à lui avec une belle distinction, Bravo ! Un Massepain au taquet pour son équerre aux Barres, Bravo ! Et un Mirko un peu fatigué, bon en même temps merci à lui d'avoir jugé depuis l’aurore, Bravo !

En parallèle, notre seule Dame concourt avec les autres neuchâteloises dans une ambiance décontractée et concentrée.  Bravo à Soraya et merci Elsa pour le coaching !

Et toujours dans le même tournus, Etienne et Matthieu, nos hommes sont au taquet et nous montrent de belles prestations à tous les engins ! Bravos à vous deux et à la bière !

Encore Bravo à tous pour cette belle journée qui s’est déroulée dans la bonne humeur et un immense MERCI à Camille et Mirko d’avoir jugé ainsi qu’à nos 2 formidables entraîneurs Nicole et Nicolas !

Soraya

Résultats ICI

Samedi 31 août : 100e de la Gym La Coudre le 01.08.2019

La société de la Gym La Coudre fête en cette année 2019 ses 100 ans !

A cette occasion, une fête villageoise sera organisée 

samedi 31 août dès 10h 
sur la place de La Coudre

Retrouvez le FLYER ainsi que le PLANNING DES ACTIVITES

De très nombreuses activités vous seront proposées tout au long de la journée comme des dégustations de vin et absinthe, des initiations au tir à l'arc, des animations trampoline, escalade, slackline et jeux défis, une démonstration de l'Aérobic jeunesse et le Trophée des 100 marches.

Vous pourrez vous restaurez sur place toute la journée et, pour le souper, un sanglier à la broche sera exceptionnellement réalisé.
Pour finir en beauté, une disco prendra place au 2e étage du collège du Crêt-du-Chêne pour vous emmener jusqu'au bout de la nuit et clore cette, on l'espère déjà, magnifique journée du centenaire de notre société.

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52

Nombre de visites : 214645